Parution de la revue de Musicothérapie n°67

MUSIQUE – THÉRAPIE – COMMUNICATION
REVUE DE MUSICOTHÉRAPIE
N° 67 – JUIN 2020

ÉDITORIAL

MTC 67 couverture et sommaire-1Dans ce numéro 67, trois articles qui précisent différentes actions relevant de la musicothérapie. Tout d’abord « Journée Handi Danse à Seignosse avec applications de musicothérapie » de Catherine Pargade, il s’agit en un premier temps de découvrir et explorer la danse et la musique, se retrouver, échanger, partager, s’amuser, se détendre, valoriser l’expression (corporelle, vocale, instrumentale, artistique), la créativité, valoriser les capacités, découvrir de nouvelles activités et ouvrir de nouveaux horizons. Roland Vallée avec « La relation thérapeutique en musicothérapie » insiste sur l’attention qu’il est nécessaire de porter sur les termes utilisés : relation pédagogique, éducative, thérapeutique. Avec juste raison, il souligne le fait que « l’objectif du musicothérapeute est de permettre au sujet de devenir l’artisan de sa propre histoire. » Il nous indique ici qu’il ne s’agit pas uniquement d’écouter passivement, mais de participer ne serait-ce qu’en faisant des choix ou posant des questions. Le titre du texte de Valérie Mandoul (Les zitépiens zèmelazic !) peut nous permettre plusieurs interprétations ! Il s’agit d’une mise en place d’un projet en ITEP avec les objectifs : permettre l’accès aux bénéfices de la musique pour développer l’expression créative et émotionnelle au regard des différents troubles du comportement, développer des compétences transversales utiles aux apprentissages, développer le pôle musique/musicothérapie de l’ITEP dans une perspective transdisciplinaire : pédagogique éducative et thérapeutique, travailler collectivement autour d’un projet de spectacle de fin d’année.

Le numéro 879 (mai 2020) de Sciences et Avenir propose un article : « Les bienfaits avérés de la musique » dans lequel on retrouve des citations d’Hervé Platel, Emmanuel Bigand ou Gérard Mick, lequel avance, parlant de la musique : « … au-delà de l’hôpital, il faudrait aussi l’intégrer au domicile des patients ». Exactement ce que proposent certains musicothérapeutes avec lesquels(les) nous travaillons, à savoir une séance au domicile de la personne ne pouvant (ou
voulant) se déplacer et ce, éventuellement en visioconférence.

Nous sommes encore sous le coup de l’alerte covid 19 qui a obligé la plupart des EHPAD à ne pas autoriser l’accès des locaux aux intervenants en musicothérapie. Ceci confirme donc parfaitement que la musicothérapie ne relève pas du registre des soins, puisque le personnel soignant, lui, était sur place. Démonstration de ce que nous avançons depuis toujours, si, effectivement, nous prenons soin… nous ne soignons pas. Nous disons, une fois de plus que la musicothérapie tente d’apporter un mieux-être à des personnes en situation de handicap et, nous ajoutons (cf. les scientifiques cités plus haut dans l’article) qu’il est absolument nécessaire de proposer des activités en lien avec la musique dès le plus jeune âge, les neurosciences ne cessent de nous le démontrer. Il convient, maintenant de savoir si l’intervention en musicothérapie de façon classique devant effectivement être annulée, cela devait entraîner la disparition totale de l’apport… Dans de
nombreux EHPAD, la personne âgée s’est retrouvée confinée dans sa chambre, isolée, sans perspective(s). Il n’aurait pourtant pas été utopique d’utiliser les techniques audiovisuelles pour que les résidents habitués aux ateliers puissent bénéficier d’une séance adaptée à la situation. Il semblerait que certaines structures envisagent cette solution.

En couverture un nénuphar, ce « grand lotus sorti des eaux primordiales » est le berceau du soleil au premier matin… poursuivons donc notre chemin avec sérénité.

G. D.

SOMMAIRE

Éditorial p. 2

« Journée Handi Danse » à Seignosse avec applications de musicothérapie Catherine Pargade p. 5

La relation thérapeutique en musicothérapie Roland Vallée p. 36

Les zitépiens zèmelazic ! Valérie Mandoul p. 44

ISSN : 0987-3112

Disponible en version papier et Pdf



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*