Parution de la revue de musicothérapie n°68

MUSIQUE – THÉRAPIE – COMMUNICATIONMTC 68 couverture site

REVUE DE MUSICOTHÉRAPIE

N° 68 – DÉCEMBRE 2020

ÉDITORIAL

Ce numéro 68 de Musique-Thérapie-Communication paraît lors d’une nouvelle alerte Covid. Nous avions pu, lors de la rentrée du mois de septembre, assurer des stages en salle de travail mais, la situation s’étant détériorée, il nous a fallu trouver une autre solution pour le stage du mois de novembre.
C’est ce que la couverture de ce numéro résume ! Nous avons réalisé une session en visioconférence. D’un côté des participants très attentifs, de l’autre les lieux d’origine des formateurs.
Il était, bien entendu, hors de question de tomber dans le déroulement cours magistral traditionnel dans la mesure où nous avons toujours déclaré qu’il ne nous appartenait pas de nous substituer aux organismes tels qu’École, Institut, Faculté…
Nous avons donc demandé l’intervention de différents formateurs, eux-mêmes confinés, assez éloignés comme décrit sur la couverture, ayant tous un passé professionnel particulier (professeur d’université, psychologue clinicien, chargé de formation, musicien…) mais ayant tous suivi la formation à la musicothérapie et donc connaissant parfaitement notre mode de fonctionnement. C’est dire qu’il y a eu une forte sollicitation des stagiaires.
Il va de soi qu’une formation à la musicothérapie ne saurait être totalement réalisée à distance. Il convient de se rendre compte que cela n’a pu se faire que parce que nous avions déjà eu beaucoup de rencontres en salle et donc beaucoup de mises en situations.
Dans ce numéro quatre textes.
« De l’expression rythmique à la musicothérapie » (ou le cheminement d’une éducatrice spécialisée à éducatrice se spécialisant à la musicothérapie) de Sylvie Balbin nous décrit le cheminement d’une « non-musicienne » désireuse de se lancer dans la mise en place d’ateliers de musicothérapie.
Roland Vallée nous propose « La relation à la personne atteinte de polyhandicap ». Dans ce texte, il parle de la recherche de « l’identité d’être » face au « manque à être » du sujet qui nous est confié.
« La flûte amérindienne et la musicothérapie » d’Amédée Serra nous refait penser à notre séance de visioconférence car il avait été demandé aux stagiaires de fabriquer un instrument, le nommer, le classer selon les diverses approches. Ici, il nous dévoile tous les secrets de cet instrument et nous donne les moyens de le fabriquer. Il souligne aussi tous les aspects positifs que l’on peut attendre de cet exercice de fabrication dans le cadre de la musicothérapie.
Animatrice en unité de long séjour en hôpital et par ailleurs musicienne (groupe Djangophil) Bernadette Bourdier (« Ma pratique de la musicothérapie ») porte à notre connaissance les évaluations des ateliers mis en place.
La voix de Michel Gendarme fait vibrer Le Silence.
Les interventions en musicothérapie ont pu se poursuivre dans de nombreuses structures en respectant les consignes, tout particulièrement en limitant le nombre de participants, dans des locaux aérés etc. Nous souhaitons vivement que la situation redevienne normale dès le début de l’année 2021.
G.D.

 

Musique Thérapie Communication n°68 PDF

10 €

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*